Traces

Traces André Ourednik, 2014, (préface aux photographies de Paulo de Jesus) Traces.

.extrait : Un double sens bifurque dans le mot impression. Elle est aussi bien l’action d’un corps sur un autre que l’empreinte qui en résulte.
L’impression est le geste de l’imprimeur et sa trace.
Toute empreinte continue à s’imprimer dans le monde.
Une trace est une suite d’empreintes, de marques laissées par le passage d’un être ou d’une machine. Souvent elles perdent leurs origines et se retrouvent, alors, traces orphelines. Tu t’évertues à leur proposer des géniteurs de circonstance. Un jour, on accusa une grue d’avoir gribouillé le ciel de lignes blanches.
Tu inventes l’autre que tu cherches dans un labyrinthe de traces. Tu le suis, tu le devines. Mais très tôt les traces se confondent et tu ne distingues plus les siennes des tiennes. En le cherchant, tu ne t’y retrouves plus.
Le monde qui te renvoie ton image se dissout en palimpsestes.
Les choses vivantes se figent dans leur trace au bout du chemin.
Le braconnier tombé nez-à-nez avec la bête traquée s’arrête, se gêne et rebrousse chemin. Le portrait se souvient de ses spectateurs.
Tu joues à cache-cache avec l’évidence.
...

Commande sur Amazon