Dérives dans l'espace syncrétique: les aéroports et leurs lieux de prière

English | Français
Andreas Duscha, MUC 2011 André Ourednik, 2016, "Dérives dans l'espace syncrétique: les aéroports et leurs lieux de prière" in État des non-lieux Archipel no. 38.

.extrait: ... Les fois humaines doivent-elles diverger en prise avec l’inquiétude suscitée par les crises du monde? Devons nous prier nos dieux silencieux confinés dans la solitude de nos doutes? Entre 2009 et 2011, le photographe Andreas Duscha parcourut le réseau d’aéroports du monde pour prendre des images de plus de 150 espaces de prière. Je découvris son travail à Zurich dans le cadre d'une exposition consacrée à la construction culturelle de l'Europe. Parmi ses images, je préférai celle d'un tronc d'arbre reliant sol et plafond d'une pièce éclairé depuis le sol. Cette installation de l’aéroport de Munich délivre en effet l'idée de syncrétisme de tout empilage et la pousse, je crois, jusqu'à un degré d’abstraction digne de la simplicité des théories unificatrices de la physique. Car l’arbre est à la fois Kien-Mou, Yggdrasil, Wacah Chan, Etz Chaim, l’arbre des alchimistes symbole de l’azoth, dont l’accomplissement n’est autre que la plénitude hakikat, dont l’ombre n’est autre que celle de l’arbre Boddhi couvrant le corps de l’éveillé. Tout arbre possède des racines secrètes et sa couronne se déploie dans l’au-delà. Il met en relation l’espace sous-terrain et le ciel: l’impénétrable et l’inatteignable. L’arbre est un être déployé dans deux sens, dont le plan de symétrie équivaut à notre habitat terrestre. Il est une parenthèse de simplicité entre les déploiements fractals à ses extrémités. Et nous, perdus dans le dédale des couloirs reliant les portes d'embarquement, cherchons celle à passer pour nous élever vers l'ailleurs, où d'autres humains attendent ...

Les auteurs de ce numéro sont: Claire-May Blanc \ Xochitl Borel \ Joanne Chassot \ Auguste Cheval \ Anna Jouy \ Aaron Méan \ André Ourednik \ Colin Pahlisch \ Sanaz Safari \ Aude Seigne \ Philippe Testa